Canada Tag

La demande actuelle de main-d'œuvre étant l'une des principales préoccupations des entreprises dans l'ensemble de l'économie, le Canada vise à adapter et à moderniser ses procédures d'immigration afin de remédier efficacement aux pénuries de main-d'œuvre en recrutant des travailleurs étrangers.   L’importance des travailleurs étrangers temporaires Les améliorations apportées à divers programmes d'immigration offrent une perspective positive aux employeurs qui ne peuvent pas compter sur l'impact démographique à long terme de l'immigration permanente. Bien au contraire, ils ont joué un rôle en attirant des travailleurs étrangers temporaires. Par conséquent, environ 22 % des emplois seront occupés par des immigrants. En fait, l'importance des travailleurs étrangers temporaires ne fait aucun doute. D’ailleurs, juste avant la pandémie, le Canada avait délivré 470 000 permis de travail

Depuis une quinzaine d’années, l'immigration temporaire a été conçue pour pallier les pénuries de main-d'œuvre ponctuelles et non structurelles. Apparue plus tardivement au Québec et , elle est devenue très intense s’est accru dans plusieurs régions, atteignant même des records. Pour cette raison, de nombreuses entreprises se tournent vers le recrutement international. Malgré un ralentissement des embauches à l'international en raison de divers projets de relance économique et des changements induits par la pandémie, cette dernière demeure une solution efficace aux problèmes de main-d'œuvre et enrichit ses équipes de talents venus des quatre coins du monde.    Pourquoi recruter des travailleurs de l’étranger? Les raisons pour lesquelles certains secteurs de l'industrie ont eu du mal à trouver des travailleurs sont multiples. Citant une

Face à une pénurie critique de personnel dans le réseau de la santé, Québec a annoncé un recrutement massif d'infirmières étrangères qui suivront un programme de reconnaissance des compétences à court terme avant de commencer des affectations, ce qui coûtera 65 millions de dollars au Québec. Le ministre du Travail et de l'Immigration, Jean Bright, a annoncé que les infirmiers viendraient principalement des pays africains francophones : Tunisie, Maroc, Algérie, Cameroun et l'Île Maurice.  Les candidats seront accueillis au cégep du secteur ciblé pour une formation de 9 à 12 mois. Cette dernière conduira à la reconnaissance de leur formation et de leur expérience clinique par l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ). En effet, dans le cadre de ce vaste projet

Présentement, les entreprises de plusieurs secteurs de l'économie québécoise peinent à recruter. Le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale leur offre des services d'accompagnement pour les aider à trouver des solutions efficaces. En effet, une bonne gestion des ressources humaines, que ce soit en termes de recrutement, d’intégration ou de développement, est le point gagnant de la compétitivité d'une entreprise. De plus, la gestion des ressources humaines a de nombreuses influences sur la performance d'une entreprise, et pour cela, elle doit gérer efficacement ses employés. Les conseillers aux entreprises du bureau de Services Québec interviennent principalement auprès des PME en difficulté de recrutement et les accompagnent de diverses façons en fonction des besoins identifiés par un diagnostic réalisé

D’ici le 14 février, le Canada va annoncer son plan des niveaux d’immigration 2022-2024. Il s’agira d’une première annonce depuis Octobre 2020. L'annonce contiendra les objectifs d'immigration du Canada pour cette année et les deux prochaines années, ainsi que le nombre de nouveaux arrivants à accueillir dans le cadre des plans économiques, familiaux et humanitaires. En fait, il s'agissait de la première annonce du genre depuis octobre 2020, lorsque le Canada avait annoncé qu'il cherchait à accueillir 400 000 nouveaux arrivants, soit 40 000 de plus que son objectif précédent. En vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés (LIPR), le gouvernement fédéral est tenu de faire cette proclamation au plus tard le 1er novembre de chaque année, quand

Un taux de chômage au Canada qui à augmenté à 6,5 % en janvier !  Benoit Durocher, économiste canadien chez Desjardins, prévoit que l'emploi et les heures travaillées devraient se remettre rapidement de la faiblesse de janvier. Pour rappel, le chômage et le chômage ont augmenté au Canada et au Québec à la fin janvier. Le chômage à 5,4 % au Québec En janvier 2022, le Canada a perdu 200 000 emplois et le taux de chômage a augmenté de 0,5 point de pourcentage, selon Statistique Canada. Il s'agit de la première hausse du chômage depuis avril 2021. Les pertes d’emplois sont causées par les mesures sanitaires strictes qui ont été imposées à la fin du mois de décembre, spécifiquement au Québec et en

Sean Fraser, ministre de l'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), a annoncé une série de mesures pour améliorer l'expérience client et moderniser le système d'immigration. 85 millions de dollars pour remettre d’aplomb le système d’immigration Le ministre estime que le gouvernement remettra le système d'immigration sur les rails après que Covid-19 ait causé un arriéré massif dans le traitement des demandes. À cette fin, il a proposé 85 millions de dollars pour traiter les nombreuses demandes en attente au ministère de l'Immigration. Ces investissements soutiendront du personnel supplémentaire pour accueillir les personnes qui peuvent aider à combler les pénuries de main-d'œuvre et rétablir des délais de traitement plus raisonnables. D’ailleurs, plusieurs programmes sont visés tels que les permis de travail, les permis d’études et

Chaque année, le coût d'immigration ou d'installation au Québec augmente en fonction du coût de la vie. Malgré une augmentation de 1,26 % des frais il y a un an, les candidats en 2022 seront confrontés à une augmentation de 2,64 %. A compter du premier janvier 2022, voici les augmentations des tarifs entrés en vigueur: Les coûts pour les demandeurs principaux pour une demande à titre de travailleurs qualifiés sont passés de 822 $ à 844 $ CAN. Les frais pour chaque membre de la famille accompagnant le demandeur principal sont passés de 176 $ à 181 $ CAN . Le coût passe de 205 $ à 210 $ pour les employeurs qui soumettent des demandes de vérification d'offres d'emploi

MONTRÉAL - Québec tente d'embaucher environ 8000 personnes dans le domaine de l’éducation d’ici 2026 et compte sur plusieurs mesures pour y arriver, dont le retour au travail de retraités.  Le gouvernement embauche 2 700 enseignants du primaire et du préscolaire, 3 000 enseignants du secondaire et 2 700 éducatrices en services de garde dans les écoles. Pour atteindre ses objectifs dans un contexte de pénurie de main-d'œuvre, Québec continuera de favoriser le retour des retraités vers l'enseignement. Le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge a confirmé que les incitatifs financiers introduits en septembre 2020 seront permanents. Ainsi, afin de favoriser la rétention et la stabilité des employés, Québec permettra l'octroi de contrats de remplacement à temps partiel. Cela garantit un certain nombre de

Selon une étude de la FCEI, 64% des PME au Québec ont des difficultés à trouver du personnel. C’est le plus haut taux au Canada.  Ce pourcentage est nettement supérieur à la moyenne nationale de 55 %, selon une enquête menée auprès de 4 515 PME du 4 au 23 novembre.    La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante talonne régulièrement le gouvernement au sujet des pénuries de main-d'œuvre. Récemment, Clémence Joly, l'analyste politique du groupe, a publié une étude montrant la nécessité d'une plus grande intervention gouvernementale pour lutter contre ce phénomène. La FCEI a également noté que la pandémie n’a fait qu'exacerber et compliquer la situation. Les secteurs qui ont été contraints de fermer pendant de longues périodes, comme la restauration et l'hébergement,

You don't have permission to register